conference-mr-badinter-a-lesa-13.jpg

Le vendredi 21 octobre 2016, Monsieur Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, ancien président du Conseil Constitutionnel, a tenu à l'Ecole de Santé des Armées (Bron), à l'invitation des chefs de la cour d'appel de Lyon et de l'Ecole nationale de la magistrature (formation continue déconcentrée) une conférence intitulée « Justice et terrorisme ».

Avant que le palais des « vingt-quatre colonnes » ne soit construit par l'architecte Louis-Pierre Baltard en 1835, il existait à son emplacement un bâtiment que l'on avait coutume à Lyon d'appeler « le palais de Roanne ». Cet édifice médiéval, aujourd'hui disparu, était à l'origine une simple maison canoniale. Il devient le siège de la justice royale à partir du XIVe siècle et jusqu'à sa destruction au XIXe siècle.

Le palais de Roanne est sans doute l'un des premiers bâtiments que les rois de France ont acquis dans la ville de Lyon, il y a plus de 700 ans. Situé au cœur du vieux Lyon, au ras de la rue Porte Froc, actuelle rue de la Bombarde, le long de l'enceinte des chanoines de Saint Jean, ce lieu de justice fut le théâtre de nombreux enjeux politiques et juridiques à la fin du Moyen-Age.

 

Le conseil des prud'hommes de Lyon

Dans le cadre du plan de soutien aux conseils de prud'hommes, Madame Christine ROSTAND, présidente de chambre honoraire de la cour d'appel de Paris, chargée par le Premier Ministre d'une mission d'accompagnement de la réforme de la justice prud'hommale, s'est déplacée à la cour d'appel de Lyon le 7 septembre 2016.

audience d'installation 29 aout 2016

Le lundi 29 août 2016, en audience solennelle, tenue en salle Montesquieu, Bruno PIREYRE, premier président, et Sylvie MOISSON, procureure générale, ont procédé à l'installation de neuf nouveaux magistrats à la cour d'appel de Lyon, en application des décrets du Président de la République des 29 avril 2016, 8 et 11 aout 2016 :

22032016palaisdejusticelyonmurielchaulet132
Par solidarité avec les victimes des attentats terroristes dont la la Belgique a été le théâtre sanglant, le 22 mars 2016, la mairie de Lyon et la cour d’appel de Lyon ont souhaité illuminer le palais de justice historique, dit des vingt-quatre colonnes, aux couleurs du drapeau belge dès le jour des évènements concernés. (Un clic sur les photos et vous pourrez les agrandir)

asderentree15janv2016111.jpg

La cour d'appel de Lyon a tenu, le 15 janvier 2016 à 10h30, son audience solennelle de rentrée judiciaire. 

A cette occasion, Bruno PIREYRE, premier président et Sylvie MOISSON, procureure générale, ont prononcé leurs discours que vous pouvez lire en cliquant sur les liens en bas d'article